dimanche 18 août 2019

Adieu bientôt

Bon... Par ou commencer ?

Pour tout ceux qui s'imagine qu'une vie de guide de pêche est une vie douce, au rythme des saisons, et bien, je n'irai pas forcement les contredire. C'était d'ailleurs ma quête en début de carrière. Mais nous sommes en 2019, période trouble de dérèglement climatique ou les saisons se retrouvent très perturbées, et par conséquent ma vie toute entière.

Mieux valait regarder les papillons l'été dernier

Je ne vais pas m'étendre d'avantage sur les diverses rouages qui ont opéré depuis un an, ce serait trop long et trop difficile à expliquer, et puis nous sommes sur un blog de pêche pas chez un psychanalyste !  Pour faire simple, disons que la sécheresse 2018 aura laissé beaucoup de séquelles, enlevant absolument tout sens à mon activité.
Dès lors, j'ai réfléchi à quelle direction prendre. J'ai même essayé de changer de métier... j'ai bien dit essayé, pour finalement revenir en 2019 sur une saison de pêche raccourcie (avril/mai/juin) et uniquement avec des clients de longue date.

Junin 2019 : Sandrine 
Juin 2019 : Jean-Philippe


Jean-Philippe et Sandrine, des clients de rêves ! L'un des meilleurs moment de la saison, si ce n'est de ma carrière
Conjointement, mon activité de vente de mouches s'est bien porté cette année et ce, sans aucune communication. Mais cette fois, ce sont des problèmes de santé qui viennent compliquer l'affaire. Mal de dos et montage de mouche ne font pas bon ménage, et si j'ai réussi à assurer toutes les livraisons... ce fut dans la douleur...

Me voilà donc à un point de bascule ou différentes options s'offrent à moi. Je pourrais simplement tout arrêter, mais ma passion pour mon métier en encore bien trop encrée en moi. Mais continuer mes activités, la tête dans le guidon, ne permet pas d'avoir une vision claire sur un potentiel avenir. J'ai donc décidé il y a quelques mois de "faire un break", mettre pour un temps mes activités de pêche en stand bye et prendre du recul... 20 000 Km est-il un recul suffisant ? l'avenir nous le dira.

Retour en terre promise...


D'ici quelques semaines, je prendrai une nouvelle fois la direction de la Nouvelle-Zélande mais cette fois-ci pour une durée bien plus longue. Une saison de pêche complète, pour y pêcher bien-sûr, mais aussi y travailler, rencontrer de nouvelles personnes, y vivre, tout simplement.
Après avoir supprimé mon compte Facebook, bien trop loin de mes idéaux, j'ai souhaité réactiver mon blog. Pas pour communiquer mais seulement pour partager avec "vous" ce périple. Un cercle intimiste pour "Vous", mes amis, mes clients, à qui je dois quelques belle années de partage et de passion et qui pour certains me suivent déjà depuis plus de six ans. C'est ma façon de vous remercier...

Alors rendez-vous dans quelques semaines pour l'article d'avant départ.

A très bientôt,
Matthieu Pornon