mercredi 8 octobre 2014

"Alors ! Ça mord ? # Septembre 2014

Le mois le plus prolifique de la saison à été à la hauteur de mes attentes. Un temps clément dans l'ensemble m'a permit d'assurer l'ensemble de mes guidages et c'est tant mieux, mais la pêche ne fût pas facile pour autant.

Pêche à la mouche

Le mois débute avec des conditions hydrologiques optimales, Le fond des rivières est enfin apparent et le débit est stable depuis quelques jours. Ça va Nympher grave !!!
A cette époque les grosses truites sortent des profondeurs pour regagner des postes d'alimentation dans beaucoup moins d'eau et sont actives plusieurs heures dans la journée.  L'occasion rêvée pour mettre quelques + 50 cm au compteur.


Malheureusement, le vent s'est invité et mit fin à une session "grosses truites" qui s'annonçait prometteuse.

Quelques jours plus tard je rejoins le magnifique parcours de "La Franco-Suisse" pour mes derniers guidages mouches de la saison.
Le Refrain : Un site magnifique
La météo est instable et nous avons traversé de nombreux passages orageux qui n'ont pas eu l'effet escompté sur la pêche. Les éclosions de diverses familles d insectes étaient constantes du matin jusqu'au soir mais les poissons quand à eux, se livraient à des phases d'activités sporadiques. 


En résulte une pêche assez compliquée avec tout de même une quantité importante de poissons capturés.

Du tout petit

Du Petit

Encore du petit

Du moyen
Du joli

Encore du joli


 C'est ainsi que s'achève ma saison de pêche à la mouche, un pincement au cœur et des souvenirs plein la tête. Un grand merci à mes derniers clients, Frédéric, Philippe et André, Marc Paul  Louis et Julien, ainsi qu'à tout les autres. J'ai passé grâce à vous une saison inoubliable et suis plus que jamais motivé pour persévérer dans le guidage pêche. A l'année prochaine pour de nouvelles aventures sur les rivières Comtoises !









Pêche au leurre

Au cour du mois, j'ai pu me rendre à plusieurs reprises sur le lac Léman. Une grosse quantité de brochets sont montés au bateau, mais pour ce qui est des gros c'est une autre histoire.



Début septembre, les résultats sont décevants dans leur ensemble. Le nombre de prises est important mais la taille moyenne quant à elle, est très basse. Chaque année à cette époque "ça poutre à tout va!", ce qui a donné naissance à l'un des rendez-vous incontournable de la saison de pêche avec mes amis de la formation BP JEPS et mon frère.
Nous constaterons une distribution très éparse des poissons, du fourrage comme des brochets. Aucun leurres, aucunes animations, aucun poste ne semblaient sortir du lot après plusieurs jours de pêche.




 Fin septembre / Début octobre.
Profitant de plusieurs journées de guidages avec la Bentz Family que je remercie au passage, je me rends au Léman pour un long séjour.
Le constat est le même que pour la session précédente: tout marche, rien ne marche !
Les brochets capturés sont toutefois plus gros et certains ont livré de beaux combats.







Certains jours nous avons eu des pics d'activité, mais l'horaire était aléatoire. Tantôt 12h - 13h, tantôt 16h -17h. Il fallait donc être au bon moment au bon endroit pour avoir la chance de capturer un gros spécimen. Mais comme souvent la chance fait défaut, bon nombre de gros se sont décrochés avant de rejoindre l'épuisette.
 Rien n'est jamais gagné d'avance au Léman, mais tout de même ça vaut le coup :







J'espère avoir l'occasion d'y retourner avant la fin de l'année, mais la baisse des températures et les fortes précipitations attendues pourraient bien amorcer la saison sandre un peu plus tôt que prévu.

A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire