mercredi 11 mars 2015

Ouverture truite : Armement des leurres

Nous y sommes ! Les dernières semaines de fermeture sont en général très mouvementées. C'est le moment de contrôler le matériel, de remplir les boites à leurre et de faire les achats nécessaires pour bien débuter la saison. 




Reçue il y a quelques jours, une sélection de leurre Duel (Delalande) pour aller traquer les grosses truites ce début de saison.






Ces leurres japonnais haut de gamme sont dotés de finitions exceptionnelles et pourvus d'hameçons aussi piquants que solides. C'est justement ce sujet que je vais approfondir.




Leurres durs :

On ne rappellera jamais assez, la première étape pour l'armement d'un leurre à truite consiste à écraser les ardillons !
Afin de minimiser les risques de blessures du poisson, vous pouvez opter pour des hameçons simples sans ardillon. Il est impératif d'orienter la pointe de l'hameçon  vers le haut pour limiter les risques d'accrochage au font de la rivière.


Les décrochages lors des combats sont moins nombreux qu'avec des triples, mais le nombre de touches loupées et les ferrages dans le vide sont augmentés. 
Le compromis idéal selon moi, est de remplacer l'hameçon triple de l'arrière par un  hameçon simple. Ainsi, le ratio touches/captures reste élevé et les risques de blessures occasionnées aux poissons réduites, car le plus souvent c'est l'hameçon arrière qui pose le plus de problèmes.


Leurres Souples :

Pour armer vos leurres souples, plusieurs options sont également possibles, avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients.



Montage "classique" sur tête plombée hameçon simple

Ce n'est pas la version que j'utilise le plus, mais j'ai toujours dans ma boite quelques leurres souples non-montés et une bonne diversité de micro têtes plombées Delalande.

Avantages : 
- Facile et rapide à monter, vous pourrez monter vos leurres au bord de l'eau et ainsi jouer plus facilement avec le grammage de la tête  plombée.
- Risque de blessures du poisson très faible
Inconvénients :
- pas très efficace lorsque les truites ne sont pas actives. Il sera quasi impossible de ferrer des touches d'agressivité.
- Si votre leurre s'accroche sur le fond c'est bien souvent pour de bon !

utilisation : Sur un spot très particulier où vous aurez besoin d'un lestage adapté. Également un montage redoutable pour pêcher à la volée sur des gravières dégagées.


Montage avec triple voleur sur tête plombée sans hameçon simple

Avantages :
- Taux de captures très élevés. La truite se ferre d'elle même la plupart du temps.
- Si l'hameçon triple s'accroche fréquemment sur le fond, il suffit d'un coup de scion pour le décrocher et continuer à pêcher.
- Risque de blessures du poisson modéré (a condition d'écraser les ardillons)
Inconvénients :
- la réalisation du montage prend un temps important (10 min/leurre). Il convient de faire ses montages à l'avance. (exemple ci dessous)

Utilisation : Le montage reste polyvalent. Une polyvalence que vous augmenterez en diversifiant les lestages et les tailles des leurres.

Réaliser un Montage avec triple voleur sur tête plombée sans hameçon simple

 Le matériel necessaire :
- Un leurre souple ( Skeleton 8 cm Pepper tea dans le cas présent)
- Une tête plombée dont l'hameçon simple a été coupé avant la courbe.
- Tresse acier fine
- Des flot-stops
- Un hameçon triple dont l'écartement entre deux branches sera légèrement plus large que votre leurre





1 ) Couper une section de tresse acier puis la passer dans l’œillet de l'hameçon
 2 ) Placer le flot-stop sur la tresse acier. Pour cela il faut passer les deux extrémités de tresse acier dans la boucle et les plier. Ensuite, faites remonter le flot stop sur les 4 brins de tresses acier.
 3) Faites glisser le flot-stop sur la tresse afin de faire sortir les deux extrémités.













4 ) Régler votre longueur d'empile avant de faire votre nœud.


 5) Faites un nœud simple et couper l’excédent de tresse, votre empile est terminée.



 6 ) A l'aide d'une aiguille à crochet, passez votre empile au travers du leurre et faites la ressortir au niveau de la tête.

7 )Passer ensuite la boucle autour de l’œillet de la tête plombée et venez serrer le flot stop contre.

Votre leurre est maintenant prêt pour pêcher, à vous de jouer pour prendre des truites !

Je propose dès le mois de mars, des stages de pêche de la truite au leurre en grandes rivières. L'occasion de découvrir cette technique sur les meilleurs parcours du genre, en Franche-Comté. Sensations fortes et grosses truites seront au rendez-vous !
Plus d'infos sur : www.matthieu-fishing.fr/peche-en-riviere

Je vous souhaite une très belle ouverture,
A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire