lundi 24 juin 2013

L'apologie de la raquette

Une série de photos afin de témoigner de l'importance capitale que représente la raquette dans l'équipement d'un pêcheur à la mouche.


Même si le transport peut paraître inconvenant, c'est l'objet qui demeure indispensable lors de chaque sessions mouche, et ce pour différents points :
 - Penser au poisson. Épuiser une truite ou un ombre en fin de combat vous permettra de relâcher votre prise dans de bonnes conditions. Il n'est jamais évident de se saisir d'un poisson à main nue, la raquette vous permet donc d'abréger le combat et d'éviter des efforts inutiles aux poissons.


 - Ne plus échouer si prés du but. Nombre de casses ou de décrochages interviennent en toute fin de combat. Il est toujours frustrant de voir une belle truites se faire la malle alors qu'elle n'était qu'à 10 cm de votre main, alors qu'elle aurait rejoindre le fond du filet.


N'ayez pas peur du ridicule et préférez une grande ouverture
 - Un double usage. Lorsque vous êtes seul à la pêche et que vous souhaitez prendre en photo un poisson. Le filet mouillé de votre épuisette servira de tapis de réception pour garantir du confort de celui-ci. De plus, dans une raquette en bois, le cliché sera comme une jolie nature morte.





A très bientôt,
Matthieu Pornon




Aucun commentaire:

Publier un commentaire