samedi 25 avril 2015

Le réveil

Cette année la saison de pêche à la mouche débute bien lentement. Ils sont bien loin les cartons que nous faisions l'an passé à la même époque. Voir : Alors ! Ça mord ? avril 2014


Mais ces derniers jours on assiste au réveil progressif des rivières. Les éclosions commencent à être régulières et les truites s'étalent sur les gravières et commencent à s'alimenter.

Une belle de la Loue
S'il est inutile de scruter les grands lisses pour y voir des gobages, en regardant de plus près les bordures vous y trouverez de belles surprises.

Une magnifique truite de 55 cm qui gobait à quelques cm de la bordure
Une Aile en V olive, taille 16, a fait le taf !
Coté mouche, les grands éphémères de début de saison sont aux abonnés absents. L'activité des truites se portent surtout sur des éphémères de taille moyenne (hameçons 16 et 18) de couleur olive et beige.
Voir Catalogue 2015 (Aile en V, Aile Avancée).



En dehors des insectes, ce sont les vairons qui payent un lourd tribu. Rassemblés pour la reproduction, les bancs de vairons sont harcelés par des truites bien décidées à se remplir le ventre !


Deux options pour capturer des poissons sur les vaironnées. Le streamer et les nymphes incitatives, type Phaisant tail tête orange. Il est primordiale de présenter la nymphe au plus près de la tête de la truite afin de déclencher une attaque réflexe. On est plus près de la pêche au leurre que de la pêche à la mouche.
Phaisant Tail vernis orange
Une petite léchouille avant la remise à l'eau ! 
Les prochains jours s'annoncent top et l'arrivée des brachys va booster la saison. C'est le moment d'en profiter ! 

A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire