jeudi 20 août 2015

Rivière : les news du front

Le mois de juillet a été caractérisé par un étiage prononcé et de fortes chaleurs. Ce qui n'est pas l'idéal pour faire de belles parties de pêche à la mouche dans notre région. J'ai préféré remettre à plus tard certaines journées de guidages pour ne pas trop déranger les poissons, qui sur certains secteurs de la rivière avaient déjà bien du mal. 
l'attente du coup du soir et des premiers gobages
Au début du mois, s'il valait mieux rester tranquille les après midi et se réserver pour les coups du soir qui offraient de superbes possibilités de pêche, avec de grosses truites bien attablées.


 


Les spents cdc en taille 18 et 20, furent les plus efficaces.

Une variante avec un corps en quill de paon teint en rouge. (une nouveauté pour 2016 !)


Après avoir délaissé la rivière pendant les épisodes caniculaires, je la retrouve en fin de mois pour préparer quelques journées de guidage. Malgré les fortes chaleurs, la température de l'eau n'est pas excessive et les poissons, truites et ombres, sont en appétit !
Avec mon ami Clément, nous vivrons même le coup du soir le plus hallucinant de notre vie, avec une quarantaine d'ombres attablés en surface. Bilan de la journée : une quinzaine  de poissons chacun avec une taille moyenne à 40 cm. Cool !



Les guidages se passeront pour le mieux. La pêche n'était pas évidente mais chaque journée assurera son lot d'émotion. 
Course poursuite !

Ça valait le coup de courir un peu
C'est en sèche que la plupart des poissons furent capturés avec la mouche incontournable sur la Loue, l'aile avancée beige en taille 18 et 20. catalogue 2015


2 beaux poissons de la Loue. Pas mal pour une initiation !

Le mois se termine avec une chute vertigineuse de la température. Une aubaine pour faire fuir les baigneurs bien trop nombreux à mon gout!
En cherchant les bancs d'ombres, on tombe parfois sur un banc de Hollandais !
Ce changement brutal de la météo perturbera légèrement les conditions de pêche, mais en creusant un peu, on trouve toujours de belles truites actives en surface. 




Le mois d’août est maintenant bien entamé. Les pluies et les orages fréquents alimentent les rivières en eau fraîche. Tant mieux, car nous ne sommes pas passé loin d'une catastrophe (de plus) sur nos rivières. 


A très bientôt,

Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire