jeudi 3 septembre 2015

La tournée des Grands Lacs

Durant le mois d’août, j'ai eu l'occasion de me rendre sur les lacs alpins lors de plusieurs journées de guidage avec différents clients.

Le point commun entre chacune de ces journées, en dehors de la chaleur écrasante, c'est le sentiment contrasté qu'elles laisseront.
En effet, les températures élevées ont fortement contraint la pêche. Les lacs ont atteint des températures que je n'avais jamais observé jusqu'alors. 28°C pour la couche d'eau de surface, du jamais vu !
Résultat, l'activité des brochets se trouve réduite et seules les matinées offraient de réelles opportunités de monter du poisson au bateau.

Une première journée sur le Lac d'Annecy en compagnie de deux sympathiques alsaciens, Morgan (21 ans) et son frère Corentin (16 ans), venus pour enrichir leur pratique de la pêche du brochet.
Ce stage fut très intéressant d'un point de vue technique. Alors que les premières touches tardaient à arriver, Corentin captura un premier brochet avec une animation bien particulière entre deux eaux.


Le premier d'une série de 6 poissons pris les uns après les autres qui se clôturera par la capture d'un beau monstre de 95 cm.


A la fin de la journée, 7-1 pour Corentin, le score est sans appel. Les jeunes n'ont donc plus de respect pour leurs aînés. Sa technique secrète (et qui le restera) aura vraiment fait la différence !

Morgan se sera accroché toute la journée pour réduire l'écart, en vain. Je ne mefais pas d'inquietude pour lui, car avec le bagage technique acquit durant le stage, il aura tout ce qu'il faut pour pouvoir se venger !

Un autre rendez-vous sur le Léman en compagnie de la Bentz family pour une journée qui se résumera à pas grand chose hormis des grosses touches loupées et des captures insolites.
Après avoir prit un crocodile gonflable qui nous aura bien occupé durant une pause baignade, le seul brochet de la journée monta au bateau après avoir attaqué le leurre de Sébastien.


Sur le soir, c'est Claude qui prendra une grosse touche. Le combat fut particulier et très vite nous nous rendrons compte qu'il ne s'agissait pas d'un bec mais d'un énorme Chevesne.


Capturé sur un leurre d'une vingtaine de centimètre, je vous laisse estimer la bestiole !
Bref, la journée ne fut pas terrible mais on se sera tout de même bien marré.

Retour sur Annecy pour une dernière journée de guidage. J’accueille la Famille Chanut pour leur faire découvrir la pêche du brochet en grands lacs.
Le père, Christophe et  la fille Caro, 15 ans
le Fils Paul, 13 ans
 A 13 et 15 ans, Paul et Caro sont mes plus jeunes clients depuis mon début d'activité. Leur niveau de pêche est impressionnant et il ne faudra qu'une courte mise au point avec les cannes casting pour qu'ils soient opérationnels.

Les poissons étaient très peu actifs durant la matinée, mais quelques brochets modestes montèrent au bateau.


En fin de matinée, la météo se dégrada et le vent du nord se mis à souffler de façon soutenue. Pas l'idéal pour ressentir des touches déjà très rares.


La journée se conclue avec 5 poissons au compteur et un beau poisson décroché. Sans les qualités de pêcheurs de la famille Chanut, les résultats auraient pu être plus décevant.


Place maintenant au mois de septembre, avec déjà plusieurs sorties de prévues- en lacs et en rivières.
Le meilleur des mois tiendra t'il ses promesses ? A suivre...

A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire