mercredi 30 septembre 2015

L'instant Léman

Le mois de septembre a filé aussi vite que l'été. Bien que j'ai pas mal de chose à vous raconter, par faute de temps je vais reprendre la saison, là où elle en est.

A cette époque de l'année, le Léman offre des conditions de pêche régulières où il est (plutôt) simple de définir les périodes d'activités et les zones les plus productives. Malheureusement, le vent s'invite régulièrement durant les journées de pêche et complique largement les journées de guidage.

Plusieurs tranches horaires permettent de mettre au sec du brochet. Le matin 8h30 - 11h reste la tranche la plus productive et après un passage à vide, l'activité reprend à partir de 16h et s'étale jusqu'au soir.
Un big fish du soir, 117cm
Si les touches sont très nombreuses durant la matinée, les leurres ne sont que rarement bien engamés et beaucoup de poissons se font la malle durant le combat. Ce scénario est plus fréquent sur le petit lac que sur le grand Lac, je m’interroge sur la sur-pêche qui n'est à mon avis pas étranger à ce phénomène.

Une belle pièce matinale pour François
93 cm pour claude, quelques minutes après avoir décroché une poutre
87 cm à la reprise des 16h
Il y a eu tout de même la journée qui va bien. Elle commence avec quelques poissons pris et un gros broc décroché en attendant mes clients du jour, Paul et Adrien.
Nous commençons peu avant midi, dans la période creuse. Nous réussirons à rentrer quelques brochets, timides dans l'ensemble. Après une bonne heure sans touche, le coup d'éclat du début d'après midi avec un doublé de poissons calibrés à 75 cm. Pour leur première sur le Léman, Paul et Adrien sont conquis !


Le vent s'invite à la partie vers 16h et durcit les conditions pour la supposée période d'activité. Redoublant de concentration, mes convives sont à bloc et sont prêt à ferrer à tout moment.
C'est Adrien qui entame les hostilités. Après un bon ferrage, la canne plie dangereusement. Je desserre légèrement le frein d'Adrien afin d'assurer le coup. 
La bagarre fût brève et intense et se finira pour le mieux, c'est à dire sur le tapis de réception.

111 cm pour ce très joli brochet. Adrien, peu habitué à manipuler de telle bestiole nous offrira des postures aussi douteuses qu'acrobatiques  durant la séance photo. Suivra une bonne crise de fou-rire !


La journée se poursuit avec des captures régulières. Malgré y avoir cru jusqu'au bout, nous ne parviendrons pas à monter un autre gros brochet qui aurait conclu cette bonne journée de pêche.

Octobre est aussi une très bonne période pour pêcher le brochet en grand lac, il est encore temps d'en profiter !
Pour tout renseignements concernant les guidages, n'hésitez pas à me contacter au 06 59 68 16 27 ou sur matthieu-fishing.fr/contact


A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire