jeudi 22 octobre 2015

l'automnale du Brochet

L'automne est arrivé. il est temps de ressortir les combinaisons, les bonnets et aussi les gros leurres pour tenter lors d'un dernier rush halieutique, de rajouter quelques points sur le compteur à poutre !

Ces deux dernières semaines, j'ai eu l'occasion de me rendre à plusieurs reprises sur le Léman, en guidage et aussi quelques jours de pêche perso. La pêche fût (comme bien souvent) compliquée, rien de surprenant étant donné les résultats aléatoires depuis le début de la saison.
Toutes ces journées de pêche ont eu comme trait commun la difficulté de trouver des indices pour  définir une stratégie. Les passages au sondeur ne révélaient rien de concret, les boules de poissons fourrages ne semblaient pas dérangees par nos amis brochets et quand bien même un bel écho se détachait dans un banc, la touche n'intervenait pas malgré notre obstination.
Ce n'est pas la première fois que je me trouve dans ce cas de figure. Pour faire monter quelques brochets au bateau, il a fallut opter pour un mode prospection rapide, un sorte de powerfishing à la sauce grand lac. Plus concrètement, il s'agit de prospecter rapidement, bateau positionné sur les cassures en présentant les leurres dans des profondeurs et des directions variées.
C'est grâce à ce mode de prospection que nous parviendrons à faire des journées de pêche correctes. La quantité de poisson n'est pas exceptionnelle  (3/jour en moyenne), la taille moyenne des captures nettement plus.
113cm dans la première heure de pêche
Super poisson pour un super client, 103cm pour Claude
90 + capturé en pleine eau

107 cm à la robe magnifique
La fréquence très faible des touches rendit l'exercice de la pêche difficile. Rester concentré après plusieurs heures sans touche est éprouvant et quand bien même la touche d'un gros poisson intervient, l'issue du combat n'est jamais assuré. Nous décrocherons durant le combat plusieurs poissons dont certain s'annonçaient comme de gros poissons. Dur pour le moral, mais il fallait resté attentif pour ne pas louper les touches suivantes.

On reste concentré, n'est ce pas Elza !

La sérénité à bord !
Heureusement de petits poissons de 70 à 80 cm nous rendaient visite assez fréquemment ce qui donnait des journées sympas.


La saison de pêche en Grands lacs touche à sa fin mais normalement il y aura un nouvel opus en novembre lors d'un guidage. 
Les prochaines sorties se passeront canne à mouche en main avec une belle aventure de prévue.
 A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire