dimanche 17 juillet 2016

Des guidages qui envoient du lourd !

Après ce printemps désastreux, je me doutais bien que la pêche du début d'été serait fantastique. Pourtant, c'est un orage d'une extrême violence qui vient  à nouveau semer le doute sur le déroulement de la saison.

Roche mère à nue, l'un des nombreux séquelles de l'orage
Deux journées de guidages annulées et quelques jours supplémentaires de baisse suffiront pour accueillir mon prochain client dans de bonnes conditions.

Je reçois François pour trois jours. Pêcheur-voyageur, ses expériences halieutiques sont nombreuses et variées, ce qui nous rendra bien service durant son séjour.
La rivière encore forte et  très chargée, rend  impossible toute les pêches à vue. Mais en cherchant bien nous trouverons une belle zone d'activité sur laquelle nous ferons plusieurs passages. Une première journée difficile, mais la réussite fut tout de même au rendez-vous.





Le lendemain nous changerons de parcours, pour rejoindre l'amont de la rivière.


Nous trouverons des conditions plus propices. Néanmoins les poissons étaient bien peu actifs. François fera tout de même une belle feuille de match avec quelques truites et de beaux ombres en sèche.


Troisième et dernier jours pour François. 
Après deux bonnes journées bien que relativement difficiles, il fallait finir en beauté.
Nous rejoinons donc un secteur médian. dès le début de la partie de pêche, des truites sont actives en surface.
Les captures arriveront vite et s’enchaîneront jusqu'au milieu de l'après midi. 
Bilan : 8 truites dans l'épuisette... Taille moyenne environ 43 cm... c'est ce qu'on appelle finir en beauté ! 







La saison continue en compagnie de Yann et Arnaud, amis de toujours et clients pour deux jours, qui sont venus pour améliorer leur performance à la mouche.
Le stage débute par une matinée de modules théoriques et la réalisation d'un bas de ligne digne de ce nom. Ensuite place à l'action !



Les loustics s'appliqueront du mieux possible avec pour chacun de belles récompenses.
Arnaud et la première truite du séjour : 42 cm, son nouveau record


Yann tente de rattraper son retard en mouche de mai
Record a nouveau battu pour Arnaud, 43 cm
Leur séjour prend la forme d'une compétition amicale, principalement axé sur l'échange et la convivialité.
Le guide participe aussi avec cette magnifique truite de 48 cm. Il faut bien montrer qui est le boss !
Petit ombre, pour varier les plaisirs

Yann qui n'a pas dit son dernier mot avec cette magnifique truite de 46 cm
En plus d'avoir sérieusement secouer du poisson, on se sera vraiment bien éclater. Guidage au top !

Quelques jours s'écoulent. Je délaisse la rivière, à contre-cœur, mais il fallait bien honorer mes commandes de mouches, bien nombreuses en ce début juillet.



J'accueille ensuite Raphaël pour une journée. Un programme un perfectionnement technique pour améliorer sa pratique de la pêche à la mouche.
La journée commence par la réalisation d'un bas de ligne, un point clef pour évoluer.
Nous verrons ensuite différents éléments de lancer et de poser avant de profiter d'une première session de nymphe à vue.

Peu de temps après avoir débuté la pêche, la première baston commence. Beaucoup de sang froid de la part de Raphaël qui lui permettra de mettre au sec cette belle truite avec une pointe en 12 Ø.




La suite de la journée sera dédiée à la pêche en sèche. Quelques poissons loupés puis Raphaël renoue avec le succès avec deux autres captures.


Déterminé le garçon !


Nous finirons la journée par un coup du soir assez calme mais avec de grosses truites actives. Des poissons qui nous ont donné du fil à retordre, une décrochée pour Raph, et une cassée pour moi...
Sans commentaire !

L'été est maintenant bien installé et les conditions de pêche vont considérablement changer.
Amoureux des pêches fines, C'est le moment !
Pour tous renseignements et réservations, n'hésitez pas à me contacter.

A très bientôt,
Matthieu Pornon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire