vendredi 17 mars 2017

Ouverture 2017 : le bon échauffement

Si les quelques semaines précédant l'ouverture sont toujours particulières, cette année elles furent spécialement stressantes !
J'accueille mes amis, Rémi, Stéphane et Julien, ainsi que mon frère pour leur faire découvrir le potentiel de ma belle région. Mais suite aux fortes précipitations, notre session d'ouverture est compromise. Nous ne déciderons de valider le séjour que deux jours avant l'ouverture. Quoi de mieux pour se faire les pieds que d'attaquer la saison dans des conditions difficiles.

Nous y sommes !
Samedi matin, le parcours que nous souhaitions pêcher est impraticable à cause des débits trop élevés. Je propose à mes convives de rejoindre une petite rivière oubliée, qui offre un cadre magnifique et une qualité de pêche remarquable.
Arrivé sur place, nous trouvons la rivière bien plus haute que ce que je m'étais imaginé. Malgré cela, le moral des troupes est relativement peu impacté, tout le monde étant très contant d'être sur un si beau site le jour de l'ouverture.

Lumière magique du petit matin
Au bilan de cette première journée, seulement 2 poissons pris, un 36 cm et un kiki de 15 cm. On aura pourtant varié les techniques, leurre, toc et même nymphe au fil, sans vraiment réussir à décider les truites, pourtant très nombreuses sur ce cours d'eau. Heureusement, le casse-croûte "made in Haute Loire" et les vins de l'ami Rémi ont réussi à parfaire cette journée.

C'est le lendemain que les choses sérieuses commencent. La journée de baisse supplémentaire aura suffit à rendre la rivière praticable. L'équipe est donc gonflée à bloc pour ce nouveau défi, prendre de belles truites dans de l'eau forte.
La matinée passe vite et lors de notre pause repas du midi, tout le monde a le même constat : c'est dur à pêcher mais les poissons ont faim. Déjà une dizaine de poissons capturés dont voici certaines en photo.







La taille moyenne reste assez modeste, mais Julien aura tout de même était attaqué par une toute belle et Clément qui nous a rejoint pour la journée se sera fait casser au vairon... prometteur !
On se remet gentiment des émotions de la matinée avec une "burger party" au bord de l'eau, le top !


Julien qui joue le trouble fête pendant que nous préparons le repas 

La belle équipe ! dans l'ordre d’apparition : Julien, Rémi, moi-même, Clément, Thomas et Stéphane
Nous ne nous attarderons pas trop à la digestion car nous espérons tous que de beaux poissons seront fait dans l'après midi.



La réussite ne nous lâche pas et les captures s’enchaînent tout au long de l'après midi. Avec  trois belles truites de 49 cm, nous sommes plutôt en ordre avec nos espérances du midi.

Avec plus de vingt truites capturées, on peut dire que la journée fut très bonne. Elle aurait cependant pu être exceptionnelle, car dans les dernières minutes de la journée, Julien se sera fait promener prés de 2 minutes par un monstre avant de décrocher. On ne gagne pas toujours, surtout avec de tel spécimen !

Dernier jour de pêche avec l'équipée et nouvel objectif : capturer une (ou plus si affinités) truite de plus de 50 cm. Dans ce contexte je décide donc de rejoindre un secteur aval de la Loue.

A midi, l'objectif est atteint avec 5 truites (52, 51 et 50 pour les trois plus grosses) même si la fréquence des touches fut relativement faible.



Nous tenterons un dernier coup de poker après manger mais sans succès. Qu'importe, c'est tous très satisfait de leur séjour que mes amis regagnent leurs contrées en se promettant de revenir très bientôt.

Pour ma part, cette première session fut très enrichissante. Les objectifs du séjour tous atteints me permettent d'attaquer la saison de guidage sereinement et de valider certains acquis quant à la connaissance de mes parcours. De même, le nombre comme la qualité des captures autorise à être optimiste pour cette nouvelle saison de pêche.

Les premiers gobages arriveront bientôt, alors si vous souhaitez découvrir une pêche insolite à la mouche et/ou au leurre, laissez-vous embarquer dans un séjour de début de saison. A votre disposition pour plus de renseignements.

A très bientôt,
Matthieu Pornon



Aucun commentaire:

Publier un commentaire